Et pourtant !

Des bienfaits nutritifs 

Les légumes secs sont des graines séchées naturellement, ce qui leur permet de conserver leurs propriétés nutritionnelles. Ils retrouvent toutes leurs fraîcheurs lors de la réhydratation, et apportent ainsi des saveurs délicates.

 

Riches en glucides, en protéines, en fibres, qui nous laissent rassasiés en fin de repas. Très pauvre en matières grasses - les légumineuses ne contiennent pas de cholestérol, d’acides gras saturés -, et riches en acides aminés essentiels, elles remplacent aisément une alimentation carnée.

L’absorption du fer contenu dans les légumineuses est facilitée si on consomme un aliment riche en vitamine C (brocoli, persil, tomate, poivron)

Un choix

Les légumes secs sont produits dans le monde entier, il en existe une multitude répartie en quatre grandes familles : 

     – Haricots

Les haricots Français sont produits en Beauce, dans le Nord, dans le Sud-ouest, en Vendée

  • La mogette de Vendée : haricot lingot blanc, il possède un label rouge
  • Le lingot du Nord : haricot lingot blanc, il possède un label rouge
  • Le haricot Tarbais : haricot lingot blanc, il possède un label rouge
  • Le chevrier : Une demande de Label rouge est en cours
  • Le coco de Paimpol
  • Le haricot de Castelnaudary
  • Le lingot Ariégeois …

Nous importons aussi des haricots d’Amérique du Nord, de Chine, d’Argentine …

…..- Lentilles

Les lentilles sont produites dans l’Indre, le Cher, le Massif Central, en Beauce et en Champagne. Mais là aussi, nous importons aussi des lentilles du Canada, de la Chine, de Turquie …

…..- Pois

Une filière de production du pois chiche s’est mise en place dans le Lauragais en région Midi-Pyrénées.

…..- Fèves

Leur production est essentiellement orientée vers l’alimentation animale

Alors pourquoi ce désamour ?

L’image des légumes secs est variable suivant les publics. Ils sont perçus comme des produits authentiques, diététiques et naturels pour certains, passéistes pour d’autres. Le type de conditionnement des produits et le lieu de vente déterminent la perception que les consommateurs peuvent en avoir.

L’évolution de la consommation est déterminée par la « praticité du produit », l’argument « santé » et la « gastronomie » : recettes gourmandes du terroir. Les consommateurs interrogés considèrent que les efforts de communication doivent notamment mettre en avant la diversité des légumes secs et leur richesse tant en protéines qu’en éléments nutritionnels.

La grande distribution ne leur donne pas toujours toute la place qu’ils méritent contrairement au riz et aux pâtes qui représentent, il est vrai, des volumes beaucoup plus importants.

Et il est vrai que leur plus grand défaut est le risque de flatulences, ce défaut existe.; Il est dû aux glucides qu'elles contiennent. Mais ce défaut peut être atténué en suivant ces quelques conseils:

Avant la cuisson, faites tremper les légumineuses dans le réfrigérateur plutôt qu’à température ambiante.

  • Assurez-vous de jeter l’eau de trempage : elle contient des sucres fermentescibles.- les sucres augmentent la fermentation dans l’intestin -
  • Faite cuire dans une eau fraiche
  • Prolongez la cuisson
  • Débutez la consommation par de petites quantités car l’intestin s’adapte graduellement au surplus de fibres alimentaires
  • Lors d’un repas , évitez  de combiner des légumineuses avec un aliment susceptible d’occasionner davantage de flatulences : brocoli - dilemme car on la vu plus haut, il facilite l'absorption du fer...-, chou

2016 : L’année des Légumineuses

Il y a deux ans l’ONU a déclaré que 2016 a décidé de proclamer l’année 2016 Année internationale des légumineuses (AIL), ceci afin de « sensibiliser l’opinion publique aux avantages nutritionnels des légumineuses dans le cadre d’une production vivrière durable, à l’appui de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ».

Ouf, mais ça va dans le bon sens

2015 : Amoureusement Soupe  devance l’appel !

La 5ème édition  du Festival, en partenariat avec   Vivien Paille  est consacrée cette année aux « Légumineuses et la Santé ». La soupe est encore plus complète et nutritive avec l’apport des légumes secs. Vivien Paille, toujours à la pointe de l’innovation dans son offre et ses conditionnements prépare aussi à sa façon  cette année consacrée par l’ONU, mais a choisi d’être dans un premier temps, à nos côtés  et nous les en remercions ! Vous retrouverez dans la plupart de nos recettes leurs Haricots, lentilles vertes et corail et autres pois-chiche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez !  On s’y met

Et pour vous aider  ce tableau récapitulatif des préparations et cuissons des Légumineuses

Légumineuse Temps de trempage Temps de cuisson classique Temps de cuisson à la cocotte-minute (après sifflement)
Haricot Au moins 4h 45 à 60 minutes minutes selon le type 20 à 30 minutes selon le type
Haricot mungo 30 minutes (facultatif) 40 minutes 15 minutes
Lentille Non 30 à 45 minutes selon le type 10 à 15 minutes selon le type
Pois cassé 1 h (facultatif) 45 à 60 minutes selon le type 20 à 30 minutes selon le type
Pois chiche Une nuit 60 à 90 minutes selon la taille 30 à 45 minutes selon la taille

Source du tableau : http://www.beendhi.fr/2011/07/cuisson-legumineuses-lentille_pois-chiche_pois-casse_haricot-sec/