L'année dernière tel un gourmand passionné et proche d'autres blogueurs, MANU s'est improvisé commis très assidu auprès des participants d'Amoureusement Soupe. Cette année , il est sous les feux de la rampe et nous propose avec sa verve d'auteur de BD une recette qui promet!

 

MANU-XYZ

http://lamusegueule.blogspot.fr/

 

Je blog depuis….

2007 sous le pseudonyme MANU-XYZ.

Qu’est-ce qui distingue votre blog des autres dans la même thématique ?

La majorité de mes recettes de cuisine sont en bandes dessinées.lamusegueule

 

 

 

 

Votre déclic pour rédiger un article ?

Comme c’est de la bd avec une touche d’humour, il faut un gag, pas forcément en rapport avec la cuisine ou bien l’envie de mettre en scène un univers (Star Wars, la série Game of Thrones…) C’est aussi, et bien entendu, le désir de mettre en images une recette simple.

La recette dont vous êtes le  plus fier ?

rice-cooker

 

 

 

Je ne dirai pas que je suis fier de cette recette. C’est plutôt un truc : cuire des viandes à basse température dans un rice cooker. En gros, on cuit du riz, on laisse le rice cooker en mode « maintenir au chaud » et on pose de la viande emballée hermétiquement dessus. C’est fantastique pour de la viande demi-sel, des jarrets ou autres : ça donne des viandes bien tendres et toutes juteuses. Ensuite, il n’y a plus qu’à rôtir au four pour avoir un dessus croustillant. Et puis, et puis, on récupère le jus de cuisson et on peut en faire une sauce en la mixant avec de l’ail dégermé.

 

 

 

 

 

Que vous a apporté votre blog et qu’avez-vous envie d’y apporter ?

Pendant un an et demi, j’ai eu une apprentie en alternance, Lucie Lunaud. Le blog « Lamusegueule » a été un projet que nous avons mené tout les deux et qu’elle présente cette année comme projet professionnel pour sa soutenance et l’obtention de son diplôme. Ça, c’est une satisfaction mutuelle.

Boudin-Purée version swag

 

J’ai envie d’apporter plus de post, des recettes en vidéos, mettre en scène des recettes d’autres bloggeurs comme Thierry Delabre (ce dieu vivant du pain), Annie Byacb, Hélène Picken (doctor es cuisine anglaise), Stéphanie Muraro, Valérie Ramiand, Claude Ricard, Amoureusement soupe (#Fayot) et d’autres bloggeurs dont j’apprécie beaucoup les recettes. Oui, je suis en mode #Groupie.

Malheureusement, le temps me manque en ce moment pour mener de front plusieurs projets professionnels depuis que je me suis enfui de Paris pour m’installer en Touraine.

Quelques chiffres sur votre blog

En fait, la plateforme que j’utilise le plus pour poster mes notes est Facebook ; j’ai un peu abandonné Blogspot. Sur Facebook, j’ai plus de 6000 personnes qui ont liké la page.

Quels sont les blogs que vous préférez dans votre thématique

Il est difficile de tous les citer sans commettre d’inévitables et fâcheux oublis. J’adore la passion de Thierry Delabre, l’inventivité d’Annie Byacb et de Stéphanie Muraro ; la cuisine colorée de Valérie Ramiand, la générosité de Claude Ricard, les notes gourmandes d’Hélène Picken. Je suis beaucoup de pages, comptes et groupes consacrés à la cuisine sur Facebook même si, toujours par manque de temps, je suis moins assidu dans mes likages où l’écran de mon ordinateur dégouline de bave.

Votre meilleur souvenir gustatif ?

J’ai été invité plusieurs fois par le père de mon apprentie à déjeuner ou dîner dans la maison familiale. Gros, gros coup de cœur pour des cuisses de canard (qu’il élève lui-même) simplement rôties au four avec des haricots verts de son jardin.

Où vivez-vous ?

À Saint-Avertin, petite ville au sud de Tours depuis mars 2014. Avant, à Paris.

Que trouve-t-on dans votre placard/réfrigérateur ?

Essentiellement des produits de bases : farine, sucre, beurre, lait, œufs parce que c’est fou tout ce que l’on peut faire avec à moindre frais.

Quel est votre accessoire de cuisine préféré et celui que vous aimeriez avoir ?

Mon robot kitchenaid avec ses multiples accessoires, parce que, oui, c’est cher (horriblement) mais c’est solide et j’ai très vite amorti l’investissement (au prix de nombreux sacrifices côté loisirs).

J’aimerai bien, un jour, avoir une turbine à glace (comment ? les sorbetières ? mais mes bon(ne)s ami(e)s j’oublie à chaque fois de mettre la cuve au congélateur et surtout, mon congélateur n’est pas assez grand pour contenir la cuve de la sorbetière)

Une astuce à partager ?                                                                                                                                                 

Le truc du rice cooker, c’est dit, alors quoi d’autres ? Tiens le chalumeau de cuisine ou le décapeur thermique : idéal pour émonder une tomate ! La flamme vive directement sur la peau de la tomate, laissez cloquer (surtout pas griller) et la peau s’enlève très facilement et permet de garder la chair de la tomate intacte. C’est idéal quand on a qu’une tomate à émonder. Ça fonctionne très bien pour les poivrons où, là en revanche, il faut faire griller la peau.