Et tout d’un coup, mon œil fut attiré  par un drôle de pseudo MONA CHAMPAIGN ; Le deuxième sens sollicité fut l’ouïe , fortement  perturbée par mes rires saccadés – je suis bon public aussi, je précise - ; il ne m’en fallait pas plus , pour que je suive  régulièrement les Tribulations  de  cette blogueuse parisienne, car il n’y a pas  que la Soupe dans la vie, il y a aussi le rire ( entre autre….) et comme le rire, d’après santé magazine,

 

1- Permet d’évacuer le stress

2- Réduit la tension artérielle

3- Renforce le système immunitaire

4- Réduit la douleur

5- Augmente la confiance en soi

 

Il ne m’en fallait pas plus pour demander à Mona  de rédiger pour Amoureusement Soupe  et sa rubrique « l’Invité du Mois » un extrait de sa vie culinaire.

 

« Auteur du blog Mona Champaign depuis 2012. Blogueuse proclamée par vous et mannequin proclamée par moi, ma vie n'est qu'une succession de chkoumounes amoureuses et quotidiennes que je relate ici. J'avais deux possibilités : pleurer sur mon sort ou en rire avec vous. Vu que mon mascara coûte cher j'ai choisi la deuxième solution. »

  

« La cuisine et moi ça fait mon IMC : surélevé.

 

Gourmande mais, flemmarde, je suis à l'image de ma vie : totalement incohérente. Effectivement je me nourris exclusivement d'olives vertes, de mozzarella et de babybel. Entre ces aliments j'intègre des pâtes de temps en temps pour les féculents et mon côté italien et ... voilà. Merci bonsoir.

Par contre "la pasta" comme on l'appelle chez moi, j'entends par là la vraie sauce bolognaise, je la gère à la perfection depuis que ma tante m'a regardé désespérée en me disant :

 

 

"Ma pauvre nièce, tu ne trouveras jamais de mari, je vais au moins t'apprendre cela".

J'ai appris mais, je n'ai toujours pas de mari. Quoi qu'il en soit la pasta c'est mon plat secret pour mes amoureux, ça marche du tonnerre.

 

 

Impressionnés ils sont, fière de moi je suis, amoureux nous sommes.

Avec mon ex amoureux, j'avais mis du cœur à l'ouvrage, je peaufinais ma sauce depuis 1h30.

Tomates, viande hachée, oignons, basilic et là ...e merda, le bec de la sucrière a ripé, j'ai renversé l'équivalent d'une barbapapa dans mon plat.

 

Mon mec m'attendais en slip dans le salon avec un regard de fauve, impossible de le décevoir ni tout recommencer, je n'avais pas le temps.

J'ai continué ma tambouille, pensant qu'en touillant énergiquement on ne s'apercevrait de rien.

 

 

GROS FAIL, le plat était immangeable, mon mec a fait une tête suspicieuse mais je lui ai confirmé que c'était la VRAIE recette italienne, que ça avait ce goût là et que les français n'y connaissaient rien. Il a fini son plat et j'ai dû refaire la même sauce dégueu pendant huit mois, soit le laps de temps de notre relation.

 

J'ai honte, maintenant il est persuadé de connaitre "le secret de la pasta" et moi ?

Moi je fais attention au sucre désormais et aussi à mes fréquentations.

Mona, jeune nymphette de 27 ans qui navigue entre les flots parisiens dans une autodérision et poisse quotidienne. »

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement