logo  omw4

 

 

 Omnivore World Tour Paris du 16 au 18 mars 2014: 3 jours d’explosionS culinaireS, de découvertes Surprenantes  quasi extra-terrestre (en référence à Angel León et son mysticisme des poissons que l’on rejette à la mer et qui sont les seuls à se trouver sur sa carte), de rencontres et d’échanges enrichissantes :

Un Chef-Pâtissier fou des réseaux, foisonnant d’idées – plus de 200 recettes de tartes stockées dans sa mémoire vive personnelle – des producteurs tels Bénédicte et Michel Bachès  cultivant plus de 800 variétés d’agrumes et qui proposent à la découverte des Chefs tel William Ledeuil notamment des Tangelolos, hybride de Tangerine et de Pomélos le tangélos lui-même croisé avec à nouveau le pomélos pour arriver au Tangélolo (j’adore ce nom !). Ce dernier se trouve sur la carte des desserts de Ze Kitchen Gallery  chez William Ledeuil, amoureux-curieux des agrumes; Il les considèrent comme « une grande palette de saveurs » ,palette de saveurs agrumes

 

 

mais aussi des chercheurs de goûts, un enseignant toujours autant investi et souhaitant continuer à partager sa passion, son et les savoirs des autres malgré les « difficultés de la vie »…

Des Chefs encore des Chefs avec ces phrases que je retiens :

« La contrainte est créatrice de sentiments » Jean-François Piège

« Je vais marquer le chevreuil » ou « je vais cardinaliser le homard » Jean-François Piège

« Le caramel du tricheur » Alice Quillet du Bal Café

….

Parmi toutes ces démonstrations flamboyantes il y a aussi la rencontre avec les marques, les labels au Village Omnivore. Je n’ai pas discuté avec chacune d’entres elles mais toutes avaient ce point commun d’offrir des produits d’excellence, haut de gamme comme par exemple les Beurres Bordier.

Ils sont parmi les derniers artisans à travailler à la main leur beurre dans un malaxeur en bois et à le saler à l’ancienne. Le malaxage permet de faire sortir l’eau du beurre et ainsi d’en concentrer tous les arômes. Ouf !

Mais où trouve-t-on ce beurre  Bordier (mais aussi yaourts….) fabuleux pour nous, pauvre « ménagère » ?
Que dire de la micro-brasserie Curtius, de cette bière proposée dans un flacon bouchonnée, très élégant se mariant si aisément à quelques préparations culinaires ; Surprenante proposition du blogueur Philou Loyen avec des Loukoums glacés à la Curtius ! Mais cette bière trouble comme une blanche se déguste très fraîche tout aussi bien.

Plus connus, Movenpick qui proposait comme il se doit, une trentaine de parfum de glace dont une surprenante orange poivrée. Je les remercie d’avoir apporté ma touche sucrée tout au long de ces 2 journées.

Enfin l’organisation de L’OmnivoreWorldTour était réellement fabuleuse et je les remercie d’avoir su réunir tous ces talents, d’avoir orchestré sans fausses notes apparentes ces journées dédiées à notre passion commune.

Bouillon Homard

 

sdemorand

 

dessertWledeuil

 

logo omw2

 

 

 

 

 

tarare de st Jac corolle de radis noir P.Barbot

 

prsentattion scne omnivore

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BONUS : Deux recettes qui m’ont  fait saliver et que je tente ici de reproduire

MAKIS DE MAQUEREAUX de James Henry du restaurant Bonesmaki de carotte-macreaux-poutargue de bones

 

  • Mandoliner  une carotte pour en faire une feuille de  5cmx4cm
  • Saupoudrer de sucre et de sel pour faire une saumure 1h puis rincer et asperger de vinaigre de miel
  • Y verser un peu de crème fraiche liquide
  • Prendre un filet sans peau de maquereaux le biseauter en 3 /4 morceaux
  • Placer quelques pluches  de jeunes pousses d’herbes (là j’ai zappé la variété)
  • Saupoudrer de Poutargue
  • Puis rouler le tout et découper en son milieu.

 VELOUTÉ D’ARTICHAUT DE JERUSALEM ET SA BOULETTE DE VEAU A LA TRUFFE de Mathieu Viannay du restaurant  La Mère Brazier

 (cet artichaut qui n’est autre que du topinambour)

focus Velout dA de J

  • Réaliser un Velouté d’Artichaut de Jérusalem avec de la crème liquide et petites pommes de terre
  • Mais tout l’intérêt de cette recette réside dans la boulette qui est faite  de   farce de veau (le veau est mixé très finement une boule  de 4/5 cm de diamètre est reconstitué et un morceau de truffe est placé en son milieu ; Cuisson 1h à 55° au four sous vide
  • Des brisures de truffes sont placés sur un film plastique, la boule est placé dessus et le film et refermé fermement de façon à constituer un croûte de truffe sur la boule.
  • Nouvelle cuisson à la même température pour fixer fermement cette croute
  • Puis la placer au centre du velouté
  • Y déposer des copeaux de truffe.