1er Jour de l'Omnivore 2017

Thierry Marx intervenait ce dimanche 5 mars sur la Scène Avant-Garde de l’Omnivore avec comme thème de son intervention :

Savoir s'entourer.

 

Pendant près de ¾ d’heure devant une assistance toute acquise  et quasi subjuguée, il distilla ses convictions, ses visions.

Extraits :
- Lorsque que l'on devient chef de son Restaurant, tout n’est pas acquis,  il faut admettre de se remettre en question. A ses yeux, ce qui fait avant tout la réussite d’une équipe, c’est la Loyauté. Tellement important qu’il le martèlera tout au long de son intervention.

- Il faut se doter d’un Cerveau Collectif : s'entourer de compétences que l’on n’a pas.

Très friand de citations qui sont devenues ses mantras, T.Marx souligne que pour réussir une entreprise Mc Arthur disait qu’il fallait  3 cerveaux :

Un rêveur, un comptable et un commercial.

Dans notre zone de confort on ne créé pas,  d'où l'importance du Cerveau Collectif.

Au départ, on n’a pas forcément les moyens, pour cela il faut  se faire connaître, devenir un catalyseur afin que les gens viennent vers vous.

Il préconise de créer des comités d’innovations ;  Inventer c'est aussi faire évoluer. Et justement, issu de ces comités,  de cet entourage, naissent des idées comme par exemple extraire l'eau d’un produit  fabriqué en très grande quantité : la Tomate

OU encore
Arranger nos cuisines pour qu'elle ne produise plus de  déchets

Et demain ?

- La Cuisine va se végétaliser
- Le Circuit-court sera favorisé
- La Star demain ne sera plus le Chef mais, sera le producteur. Aujourd’hui on « consomme des chefs »


En 2050 l'eau sera au centre de nos préoccupations

Je retiens aussi que T.Marx encourage à lâcher la main du passé tout en le respectant, à croire en notre capacité d’entreprendre et à transformer l’échec, après son analyse causal, en opportunité.


Yann Couvreur sur la Scène Sucrée.

En grand habitué de cette scène, Yann Couvreur nous a distillé du bout des lèvres les dernières informations sur sa prochaine pâtisserie qui fera la part belle à la Street Food Sucrée et le dessert à l’assiette. Ouverture prévue début de l’été.

Sa pâtisserie actuelle n’emploie que des pâtissiers et donc, aucun vendeur. 40% de la pâtisserie est finalisée en boutique. Après plus d’un an d’activité, l’offre s’est diversifiée et lorsqu'il s'agit de rajouter du salé dans leur brunch et bien oui c’est  un petit velouté... Hé, hé...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean François Piège sur la Scène Salée.

Accompagné d’un boucher et d’un designer Monsieur Piège présentait plutôt ses réalisations au Clover Grill lieu de « ses Mijotés Modernes » et notamment Une Fondue Vigneronne dans un contenant créé spécialement pour ce plat par  Mauviel en collaboration avec Jean-François Piège car « pour qu' un restaurant m’appartienne culinairement, il faut que je m’approprie la cuisson"...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remise des Prix Omnivore 2017 par son Fondateur, Luc Dubanchet

 

Meilleur pâtissier, Cédric Grolet
Meilleur cuisinier , Pierre Touitou de restaurant Vivant
Meilleure Révélation, Amélie Darvas chef de Haï Kai
Prix du Créateur Florent Ladeyn, juste le cuisinier le plus émouvant rencontré ce jour
A savoir que 6 autres prix ont également été remis : Bruno Verjus, Sarah Sendra, Mokonuts, La Bijouterie, Smith & The Loyalist à Chicago, Anton Kovalkov de I Like Grill à Moscou.

Rendez-vous pris pour une 2è journée qui s'annonce passionnante !



 

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement