J’ai eu le privilège de recevoir  le dernier opus de Michèle barrière, auteur prolifique et plutôt culinaire : La France à Table. C’est un livre-Objet qui recèle un grand nombre d’histoires et de recettes qui  évoque la cuisine française, ses usages, ses traditions,  et les « stars» aux fourneaux  sur une centaine d’année de 1870 à 1975. Cartes, récits, recettes manuscrites, souvenirs passionnants.

 

 

 

 

J’ai d’abord découvert Michèle au travers de ces romans que j’ai littéralement dévorés. Ils  mettaient en scène  la Dynastie des Savoisy      (Meurtre à la pomme d’or,  Souper mortel aux étuves parmi les dernières publications. Chacun de ces romans se termine par un Cahier de Recettes de l’époque évoquée.

 Véritable historienne de la cuisine, cette Montmartroise a également  « hanté » les allées du Potager du Roy à Versailles pour la préparation, entre autre , d’un  de ces roman.

Magique, je vous dis pour  une passionnée de la chose culinaire comme moi.

Il fut un temps aussi, où  Michèle proposait des Soupes dans son/notre quartier, mais je n’ai pas eu cette chance de les déguster. Alors je lui avais proposé de participer à Amoureusement Soupe, 1er du nom. Mais un emploi du temps chargé a «  détruit » mes espoirs ;(

Mais revenons à nos moutons et concentrons-nous sur les Légumes  en 1900. Où sont partis : Le piment Trompe d’éléphant, la Poirée rouge du Chili, le Fenouil de Florence, les fèves d’Aguadulce  de 35 cm  de long et on parle  aujourd’hui des légumes oubliés…..

Ou encore « La Santé dans l’assiette » en 1920, préoccupation  de la femme des années folles qui conduit à l’apparition  des scientifiques de l’alimentation et de la nutrition. Vous voyez, ça ne date pas d’hier ;).

Tous ces petits  secrets  sous la forme de petites cartes ou menus ou annotations biens rangés dans leurs pochettes, bref  un régal que la découverte de ce livre que je vous encourage à découvrir.

La France à Table, de Michèle Barrière (Les Arènes/RTL, 108 pages plus beaucoup de fac similés, 34,80 €).